AMX10 – Operation Licorne – Cotes d’Ivoire 2004 – war-models

Côte d’Ivoire 2004 patrouille des forces françaises de l’opération LICORNE.
Ça fait un moment que je m’intéresse à des périodes plus contemporaines. J’ai profité d’un concours sur le forum WARPAINT sur le thème de l’Afrique pour exploiter l’idée. Honnêtement j’ai opté pour l’AMX 10 car c’est mon véhicule préféré, il est profilé, viril et stylé et je l’ai mis en scène en Côte d’Ivoire car j’aime l’ambiance tropicale et colorée des photos de là-bas.

MAQUETTE : C’est de la bonne came; le détail, la qualité du plastique et la clarté de la notice sont au rendez vous. J’ai juste trouvé que certains ajustements manquaient de précision surtout pour les grosses pièces comme le châssis et la tourelle mais ça n’engendre pas de soucis de montage. Au niveau de la version j’ai reproduit une version intermédiaire entre le RC et le RCR. En effet, pour prolonger sa durée de vie opérationnelle, l’armée française a amélioré les AMX 10 RC dans les années 2000 pour donner la version “RCR”. Ces améliorations qui touchaient entre-autre : le blindage, le système informatique, le coffre arrière de tourelle et la suppression du système amphibie, se sont étalées sur plusieurs années. Mais sur les photos des années 2000-2010 on observe des AMX hybrides présentant certaines modifications de la nouvelle version RCR, mais pas toutes. Il a donc subsisté pendant qlqs temps des AMX 10 RC partiellement RCR et comme le kit contenait les pièces pour la version RCR, j’ai juste eu à me procurer la notice et apporter les modifications (ou pas) selon mes envies. Pour la peinture j’ai respecté les consignes de la notice à savoir : TAMIYA XF 67, 68 et 69. Je l’ai sali avec différents aspect terre/ boue et surtout avec des pigments terre de sienne et de la vraie terre séchée en poudre.

Figurines : les soldats français viennent de la gamme Blast et c’est la première fois que je travaille cette marque et n’en suis pas déçu car les références que j’ai utilisées sont très élégantes, finement gravées même si on peut leur reprocher des postures un peu “figées”. L’uniforme est en Vallejo 821 – 888 – un mix 872/984 et 995.
L’origine des civils est variée. La femme en survetèment vient des chez blast, le type avec son gros sac dans le dos est en résine trouvé sur internet. La vendeuse est une référence Stalingrad avec de nouveaux bras, le type ventru est une fig Mk35 avec une tête hornet et les enfants viennent de la boîte MB 35200 “Somewhere on this planet” et je les ai modifiés en supprimant des sangles et scratchant d’une casquette à la place du casque d’origine. Après, je me suis fait plaisir niveau couleur pour les vêtements.

Diorama : J’ai été surpris par la taille de l ‘AMX qui une fois monté avec le canon atteint les 27 cm de long. Impossible de faire un “PETIT” diorama. N’ayant pas eu envie de me lancer dans un travail trop conséquent, je suis resté sur des bâtiments simples (mur et cabane) pour que l’AMX reste l’élément important. J’ai par contre voulu créer une ambiance exotique et semi urbaine typique. Le mur est en carton plume et en liège, la cabane est en balsa, en petit suisse pour le toit et en petrifilm pour la paroi en bâche. Un pylône est une référence miniart, l’autre est en résine. La végétation est un mix de ref en papier Mig, de flocage pour train, de zeechium et de plantes séchées peintes.

AMX10 – Operation Licorne – Cotes d’Ivoire 2004

Une pensée sur “AMX10 – Operation Licorne – Cotes d’Ivoire 2004

  • 1 juillet 2021 à 18 h 52 min
    Permalien

    Superbe travail !!!, j’adore.
    Peux être un peux plus de  » poussière à » la pastelle  » sur le 10 rcr et fixé à l’ essence « f » et le tour est joué .

    Beaux dio pour ma part .

    Nono ( TAT).

    Répondre

Répondre à BARAT . Arnaud Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *