M10 CEF Italie 44 – war-models

Au coeur des montagnes italiennes les troupes française du CEF et un M10 du 7 RCA perce la ligne Gustav et ouvre la route de Rome aux alliés.

M10 : La maquette AFV est une bonne maquette et son montage a été agréable. Le niveau de détail, le nombre de pièces et les repères de montage sont bons et satisfaisants. Les roues demandent un peu plus d’attention, le positionnement du joli canon en alu doit être un peu forcé et les chenilles très correctes en terme de qualité pour du vinyle sont par contre trop courtes de 1 à 3 maillons rendant leur installation dès plus délicate et entraîne une grosse pression sur les roues. Le M10 est peint en olive drab après un gros travail d’ombrage, les marquages sont de diverses origines voir des décalques imprimés et les éléments du barda et autre bagage sont de diverses origines : Miniart, resine et autres éléments qui trainent dans la boite à rabio.

resine et autres éléments qui trainent dans la boite à rabio.
La Steyr de Tamiya est une référence TAMIYA qui ne pose aucun souci de montage et dont le seul tort est de ne pas avoir de moteur. Elle m’a demandé du boulot pour la transformer en épave. Les impacts sont fait au foret, les sièges et la bâche du toit partiellement refait en mouchoir, le capot est découpé pour être ouvert, j’ai bricolé des éléments moteur avec des pièces de la boite à rabio, j’ai fait partiellement fondre les pneus avant et les vitre sont refait avec des lamelles de microscopes cassées. Elle est peint en XF59/60, XF 65 et XF 68.

Figurines : Le goumier est de MK35 avec une nouvelle tête puisque j’ai perdu celle d’origine, l’équipage est un mix entre des figurines verlinden et dragon avec des têtes Alpines ou hornets. J’ai un peu oublié les références de peintures utilisées

Diorama : Les maisons sont des moulages en plâtre gravés à la main. Les volets sont des moulages en résine sur base d’éléments que j’ai scratché. La charpente est en balsa, les tuiles en profilés plastiques. Les rambardes des balcons sont en scratch à partir d’élément moulé, de papier carton et de profilés evergreen. Les gravats sont des restes de plâtre et de balsa. Le mobilier vient de chez miniart, verlinden ou sont des bricolages en scratch. Une fois le diorama bien entamé, je me suis rendu compte que la mise en scène était très similaire voir identique à celle que j’avais fait pour un Matilda en Afrique du Nord, ça m’a un peu perturbé car ça signifiait un manque d’originalité dans l’architecture du diorama mais bon, ya pas non plus 159 façons de faire un diorama.

M10 CEF Italie 44

Une pensée sur “M10 CEF Italie 44

  • 1 juin 2021 à 20 h 28 min
    Permalien

    Bonsoir,
    Diorama sympa, vraiment, l’architecture est intéressante comme la mise en scène.
    J’ai un doute quant à l’utilisation du sac à dos sur le flanc du M10… modèle moderne je crois.
    Bonne continuation.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *