Rescue from battle 1940 – war-models

Petite ambiance dramatique pour ce mois de juin 40 et l’évacuation par TRC 36 de blessés.


Le kit de Deskit est de bonne qualité, peu de bavure de moulage, bien détaillé et précis en termes d’ajustement. J’ai vu des montages re-détailler le moteur et refaire certaines pièces, perso je n’ai pas été si loin, les pièces du kit sont largement suffisantes et mon vrai challenge était de faire rentrer des figurines dans le tracteur et la remorque.
J’ai monté et peint l’intérieur dans un premier temps pour y inclure le conducteur. Le reste du montage est assez basique pour qui connaît les kits résines car il y a finalement peu de pièces et la notice est assez claire avec des patrons pour découper la vitre. Les chenilles par tronçons n’ont posé aucun problème une fois le premier tronçon, ramolli à l’eau bouillante, positionnée sur la roue dentée. La partie du haut composé de deux tronçons préalablement collé entre-eux est mis en place sur les roues avec des calles papiers et deformé au sèche cheveux. Reste plus qu’à plier à l’eau chaude le bout du tronçons sur la roue arrière et de venir poser un tronçons et demi pour la partie en contact avec le sol.
La remorque n’est pas celle de Deskit, mais de Bronco car je n’avais pas besoin d’une version citerne. Elle s’assemble sans problème mais les chenilles restent fragiles.
La couleur de base est XF58, avec pré-ombrage lavis, brossage à sec classiques et utilisation de pigment pour salir. J’ai bricolé l’immatriculation avec des décalques de mon stock en rabe.

Figurines : C’est là qu’on s’amuse il y a :
– pour conduire, une figurines ADVM en résine d’un conducteur de Lorraine 37L a qui il a fallu plier les jambes et repositionner les bras en fonction des leviers de conduite. Noter que les leviers de direction sont refaits en fils de fer,
– une autre figurine ADVM d’un dragon porté à l’arrière avec un bras repositionné, une blessure à la main et une tête blessée Hornet,
– une référence verlinden de tankiste avec veste en cuir, blessé à la tête et à la jambe avec son bras droit refait,
– une figurine Blitz avec une tête de zouave et un nouveau bras droit bandé.
– dans la remorque une figurine assise d’un tirailleur bricolé à partir d’un japonais en résine avec un bras en écharpe et une tête hornet
– un fantassin allongé sous couverture refait à partir de différents éléments et une tête hornet.
La couleur des uniformes est sur base vallejo Canvas 314 et  vert French tank crew 320.
Le dio est un bête morceau d’isolant coupé en 8 et poncé de manière légèrement incliné. La route est un produit imitation asphalte du commerce qui s’étale facilement et qui a un bon rendu après peinture, brossage et jus. La chapelle est une référence verlinden re-travaillée.

Rescue from battle 1940

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *