A10 – Aventure hazardeuse – Grèce 1941 – war-models

Je vous présente deux ratés de l’histoire : Le Cruiser tank A10 et l’intervention britannique en Grèce en 1941.

Depuis l’automne 40 la Grèce est en guerre contre l’Italie le long de la frontière Albanaise. L’Italie a annexé l’Albanie en avril 1939 et décide d’attaquer la Grèce pour sa guerre parallèle. Avec des moyens moindres les Grecques contiennent les Italiens aidés par le terrain montagneux et le manque de préparation des Italiens et vont même jusqu’à envahir une partie de l’Albanie obligeant l’Allemagne à intervenir. Attaquant le 6 avril 1941 par la Yougoslavie et la Bulgarie les allemand débordent les Grecques, force la ligne Metaxas et sont a Athène le 27 avril 1941. Dans cette histoire, les Anglais soutenaient les Grecques pour protéger le canal de Suez. 5 escadrons de la RAF sont envoyés dès novembre 1940 et malgré la réticence des généraux, 58000 Anglo-Australo-Néo-Zélandais du front d’Afrique sont envoyé en Grèce en mars 41, c’est l’opération Lustre qui n’empêchera pas la victoire allemande en Grèce.

Ayant pour dénomination exacte « Cruiser Mk II (A10) », ce char d’infanterie, développé par Vickers à partir du A9, est armé d’un canon anti-char Ordnance QF2 pounder de 40mm, d’une mitrailleur Vickers 303 et d’une mitrailleuse de 7,92mm à coté du conducteur. Mieux blindé donc plus lourd et plus lent, il fut requalifié de char lourd à sa mise en service en 1939. Les 175 unités fabriquées, participèrent à la bataille de France au sein de la 1er DB, combattirent en Afrique du nord jusqu’à la fin de 41 et une soixantaine fut envoyée en Grèce au sein du 3ième régiment Royal. Si sa puissance de feu était honnète face aux engins allemands, la plupart des pertes fut lié à des problèmes mécaniques.

Nous sommes donc avec des soldats de l’armée Grecque en retraite en avril 1941 passant à coté d’un Cruiser A10 du corp expéditionnaire Britannique abandonné pour raison mécanique.

Maquette :
C’est du Bronco, c’est bon, fin, bien moulé, plutôt précis, mais un peu complexe à monter malgré tout. Le plastique est assez quelquonque et il n’y a aucun détaille intérieur. J’ai galéré pour l’installation de la photodécoupe au niveau des boogies, pour la mise en place des chenilles et celle des gardes boues. La position de la photodécoupe est parfois vague. Dans tout les cas, j’ai bien aimé ce montage, pas facile sans être non plus impossible ou décourageant.

J’ai choisi de fonctionner en deux temps pour me faciliter la mise en place et la peinture des chenilles et surtout des gardes boues. Dans un premier temps j’ai monté et peint les roulements et les chenilles pour ensuite protéger le tout et attaquer le reste du kit. Le risque était de ne pas avoir la même peinture entre les deux parties mais la pâtine et l’empoussièrage allaient casser ce décalage.

Le couleur sont un mix XF59 XF60 à 50/50 et XF59, le tout étant fortement empoussiéré au pigment,

Figurines :
Pas trop le choix encore une fois, mais merci à ICM de s’intéresser a des belligérants secondaires. C’est du out from the box car il n’y a aucune possibilité pour changer têtes ou équipement. Pour le coup ça m’a fortement simplifié la tâche. La finesse des figurines et très correct et malgré la jonction des 3 pièces formant le bas des vestes qui demande d’être retravaillé au putty, le reste du montage est des plus basique. J’ai juste légèrement modifié le bras d’un gugusse pour lui faire tenir un chargeur de chauchat.
Ils sont peind en Canvas Panzer Ace 314 ;
Ayant discuter avec des experts en uniforme Grecque, les sabots à pompon n’étaient pas utilisé en campagne, c’était juste pour les défilé et le folklore, ICM a un peu abusé sur ce point mais moi je trouve ça plus fun …

Diorama :
Le socle est en isolant poncé, le mur fait avec de la litière pour chat collé à la colle à carrelage. Une route légèrement en pente texturée avec différents sables, trottoir sculpté dans l’isolant, bâtiment en balsafoam, tuile en carte plastique, fenêtre et porte en balsa, rien de bien compliqué.

A10 – Aventure hazardeuse – Grèce 1941

Une pensée sur “A10 – Aventure hazardeuse – Grèce 1941

  • 13 avril 2020 à 17 h 04 min
    Permalien

    Magnifique le mini – diorama et pas mal non plus les photo j’adore.
    Et super aussi les petits détails que je trouve très bien fait .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *